browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J+90 à 94 (du 3 au 7/12/11) Puerto Lindo(Panama)- Cartagena (Colombie)

Posted by on décembre 9, 2011

Le matin du 3 décembre, nous nous attendons à partir de bonne heure, mais le capitaine arrive sur le bateau  en nous disant que nous ne partirons pas ce jour car les conditions météo ne sont pas bonnes et qu il est interdit de partir…. et bien… nous resterons sur le bateau la journée à lire, à nager et à faire du kayak… il y a plus dur…

Lendemain matin nous  partons vers 8h, pour 6h de traversée, interminables… pour nous deux en tout cas…nous avons été malade comme des chiens…Notre traversée à nous consistait en un aller et retour couchette-WC, et le tout sur sol très mouvant,  pas cool pour notre baptême naval …. Mais nous avons été récompensé à notre arrivée dans les magnifiques îles San Blas au large du Panama, nous y sommes restés deux jours à profiter de la plage de sable blanc, de la mer turquoise, du soleil… à visiter les îles, se balader en kayak, à faire du snorkeling… l endroit est superbe et préservé de toute «  civilisation moderne» … Les kunas vivent entre eux, avec un contact fréquent avec les étrangers, mais aucun de nous n est autorisé à habiter sur les îles, ni à louer quoi que ce soit. Il y a juste les bateaux et quelques rares hôtels… Les femmes kunas vendent et s habillent avec de superbes molas qu elles réalisent elles-mêmes. Sorte de superposition de tissus, de toutes couleurs, le résultat est impressionnant…

La plupart des personnes de notre groupe sont sur l île pour dormir, nous ,nous restons sur le bateau et  passons une agréables soirée en compagnie d autre capitaine français, tous aussi déjantés les uns des autres, et d autres voyageurs français également. On découvre un autre monde, une autre façon de vivre, certains vivent sur le bateau depuis plusieurs mois voire années. Il y a une sorte de chouette solidarité entre eux…

Nous sommes une vingtaine sur le bateau, 4 motards  américains,2 frères et une sœur  américains eux-aussi, 1 argentin et sa compagne canadienne, une famille de 6 espagnols, 1 australien, nous deux, le capitaine et julia qui est russe et qui aide le capitaine… La voyage s est bien passé, avec 20 personnes on aurait pu craindre la pire mais tout  s est déroulé calmement, sans accros… Ce qui est comique c est que nous sommes tombés sur des voyageurs au long cours, comme nous ils traversent tous l Amérique que ça soit en voiture ou en moto… Donc l ambiance fût cool, calme et sympa…

Nous repartons le lendemain pour une traversée de 28 h… ce fut dur dur mais nous n avons pas vraiment été malade… cooool… Arrivée sur une île au large de le Colombie pour mettre pied à terre, manger et un peu se reposer, le capitaine à aussi besoin de repos.

Départ le lendemain vers 6h30 pour 12h de trajet, nettement plus calme. L arrivée à Carthagena de nuit en superbe, avec tous les buldings illuminés, le calme de la mer… que du bonheur de mettre pied à terre…  Mais nous aurons le mal de terre pendant quelques heures… voire même le lendemain.

Voilà, c est assez difficile de résumer ces cinq jours en quelques lignes, surtout qu à l heure actuelle, en tapant ces quelques lignes, ma tête me fait toujours bien souffrir et que j ai du mal à lire les touches de mon clavier…  Le reste du mal de terre…Plus d anecdotes et d histoires dans les prochains jours…

On vous embrasse tous fort fort, on pense souvent à vous tous qui nous lisez avec attention… Voilà trois mois que nous sommes en route, et nous venons de tourner la page de l amérique centrale… à nous la sud alors…

Delphine

 

Bref retour sur l aventure de Cédric Jones du 2/12

Cela faisait une demi heure que  j avais abandonnée le petit chemin et décidé de remonter le cours du  ruisseau. La jungle partout autour de moi était verte et dense. Je jurais  une ènième fois de ne pas avoir apporter ma machette (que je  n ai jamais eu). Et soudain, je crois entendre un grognement tout près de moi. Je réfléchis, le pire, c est un jagard, mais il ne s attaque pas à l homme.Donc pas de panique. Puis, un second. C est sur ce n est pas mon imagination qui me joue des tours, je ne suis pas seul. Et puis, ce que j avais pris pour un grognement, se fait plus fort et se multiplie tout autour de moi. Me voila encerclé, pris au piege…par une orde de singe…(vidéo publiée des que possible)

{youtubejw}hQdJ3h7ecB8{/youtubejw}

{youtubejw}r75-v1QKQkg{/youtubejw}

 

 

 

 


2 Commentaires

  1. Lolo

    C’est toujours un plaisir de vous lire! Bonne continuation :-) Bisous

  2. therese

    HOLA,amigos,malgré le mal de mer vous avez bonne mine contente d’avoir de vos nouvelles et de voir que cela continue à bien se passer splendide photos et trés agréable à regarder déja visionner 3 fois ce jours, sympa votre traversée avec vos compagnons de route c’est moins monotomne pensons trés fort à vous aussi,vous me manquez même si cela passe vite ici la routine,prepa pour les fetes ,toulours autant de monde donc tout baigne ,à demain ou aprés pour la suite de vos aventures que nous attendons aves impatience hasta luégo muchas besos amigos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *