browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J+172 au 174 (24 au 26/2/12) Chachapoyas (Chutes de Gocta)-Trujillo

Posted by on février 28, 2012

Départ à 8h30 en direction des chutes de Gotca… Après une heure de bus, nous arrivons dans un petit village au milieu des montagnes verdoyantes du nord … L’air est frais et vif, le soleil est doux… une bonne journée qui se profile. Nous faisons la connaissance de notre guide du jour, habitant du village passionné par sa région…. Et en effet, on le comprend. Dès les premier pas, le paysage est splendide.

Notre guide prévoit une marche de deux heures, et bien sûr, nous dit-il, c’est plus ou moins plat. Nous voilà donc partis pour 12km de marche, qui se révéleront ardus, pentus, longs…

Evidemment, on aurait dû s’en douter, c’est toujours un peu plus compliqué que prévu ici… Mais       l’aventure en vaut la chandelle… Nous découvrons de magnifiques paysages, des montagnes à n’en plus finir, des parties de forêts sauvages, et puis, enfin, les fameuses chutes… elles mesurent plus de 700m, nous pouvons nous approcher de la partie supérieure des chutes, qui mesurent 200m, magique. Notre guide aime parler, raconter des anecdotes, aime son pays. L’aller de la balade prend 1H30 de plus que prévu… rien de grave me direz-vous… sauf que notre bus est à 19h00 et que l’heure tourne dangereusement. Le retour sera beaucoup plus rapide… nous dégringolons avec joie toutes ces pénibles marches que nous avons grimpé. Quel bonheur … Nos adorables intrus se révèlent bons marcheurs   😉  A quatre heures, nous arrivons enfin au village, où notre diner nous attend… mais le creux de midi est passé, à coup de twix et de snickers (honte à moi) toutes les faims trépassent… On nous sert une épaisse soupe de haricots, poulets etc. Ensuite suit une monstrueuse assiette avec du poulet, riz, pomme de terre, salade… Impossible de manger tout ça, décidément, les péruviens qui nous accompagnent sont de gros mangeurs. Nous arrivons enfin à Chachapoyas à l’heure pour notre bus, 13h de long voyage nous attendent… Nous embarquons pour notre voyage de nuit, plus confortable à priori que l’aller étant donné que nos places sont un peu plus à l’avant du bus. Mais le voyage ne sera plus long que prévu, le mauvais état des route nous  a empêché d’avancer pendant plus de deux heures. Retard un peu rattrapé par la conduite un peu dingue du chef de bord, voyager au Pérou n’est pas sans risques vous l’aurez compris.

Nous retrouvons la chaleur et la poussière de Trujillo avec plus ou moins d’enthousiasme, vive les klaxons et les odeurs de poissons. Cela dit, Hubert trouve que Trujillo sent le mais… il est vrai que tous est préparé avec du mais…la cuisson, les petit pains, les boissons…

Nous récupérons de notre voyage, nous baladons et jouons whist … et dimanche soir partons pour Huanchaco, dîner dans un resto belge. L’endroit est très sympa, l’accueil également, la propriétaire vit ici depuis 25 ans, chapeau. Le repas fût très bon et le vin également, que demander de plus. Comme dit Cédric, ça fait très longtemps qu’on avait pas aussi bien mangé…

Demain, nous retrouverons notre statut de voyageurs farfelus à vélos… et snifff, les adieux vont être déchirants.

Delphine

2 Commentaires

  1. therese

    hola,amigos,et oui voila les PHILIPPE GILBERT de l’inter vont remonté sur leurs vélos,j’epere que cela ne sera pas trop dur et surtout plus douloureux pour dédelph ,n’oubliez pas de temps en temps retournez vous et regardez bien fort ,je serais derriere ah ah allez courage et bonne continuation pour la suite et prudent hasta luego muchas besos

  2. Aurélie

    ah enfin ! ^^ je viens de lire les trois derniers postes, on se demandait si vous aviez perdu l’envie d’écrire 😉

    la corruption est vraiment partout dites donc, chance que ça soit passé de 300 à 50euros. quel stress en lisant et certainement plus en le vivant!

    on vous retrouve a faire du tourisme lol c’est drôle, allez bon courage pour regrimper sur vos vélos j’espère que vos mollets n’ont rien oublié. le temps passe à une vitesse folle, déjà le mois de mars ! gros bisous de nous trois Elise a de chouettes petites chaussures et elle se mets debout partout ou elle peut, bientôt nous aurons le plaisir de la voir faire ses premiers pas. nuits éprouvantes mais on tient le coup. A+ pour la suite de vos aventures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *