browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J+116 (28/12/11) La pintada-Irrà 74 km

Posted by on décembre 29, 2011

Et oui, ce matin réveil à 5h… il va faire chaud aujourd hui… on en profite pour prendre un petit café à la boulangerie et nous voilà en route… en tôle ondulée. Moi, j ai énormément de mal à suivre Cédric ce matin, le souffle est court, mes jambes ont du mal à suivre. Après une pause café vers 9h, je revis un peu… la chaleur n est pas encore trop écrasante, on avance bien. Vers 11h30, nous avons déjà parcouru presque 50km… Une pause s impose au bord du Rio Cauca. La vallée est magnifique, nous en profitons… Mais c est oublier les ruses des routes Colombiennes… Nos cartes n étant pas très claires et les panneaux quasiment absents… Nous grimpons 5km sous une chaleur intense et écrasante, lorsque les 39°c pointe le bout de leur nez et que je dis à Cédric que j ai un doute sur la route que nous avons prise,je stoppe tout, m assied au bord de la route et lui dis que moi je ne bouge plus tant que le mercure n est pas plus sympa… Désolée mais c est ça ou dans dix minutes il va devoir appeler le samu(en colombie, on va rire).  Dans un élan chevaleresque, Cédric stoppe une moto et lui demande le chemin… « Ah mais non, mi amor » lui dit le conducteur  « la bonne route c est dans l autre sens… et puis tu prends à droite… tu verras c est facile »… « Tu vois, je te l avais dit » m empressais-je de lui faire remarquer.  Bon, c est vrai, on s est trompé tous les deux. Nous dévalons les 5 km comme une bénédiction du ciel, de l air , on respire un peu. Bon, cap sur Irrà, destination de choix… car demain c est grimpette directe. Bon dodo dans une station essence… avec camion illuminé et tout et tout… pour garder mon âme d enfant…  A vrai dire je me rends  compte que je m émerveille pour rien, c est même un peu ridicule. Je suis éblouie par les camions la nuit, les lumières de Noël partout, le nombre incroyable de boutiques et restos typiques qui jalonnent les routes, la vie et la musique en rue, les vitrines des boulangeries colorées(même si les patisseries ne sont pas franchement bonnes, c est un plaisir pour les yeux)… J aime que tout soit si différent de chez nous, ça me fait apprécier mon voyage et aimer encore plus mon pays et ses gens… Même si nous n avons pas cette incroyable chaleur que les Colombiens ont, les Belges ne sont pas si mal… manque peut être un soupçon de coolitude (moi la première ;-))

Delphine

 

L homme qui avait aimé le fromage.

Avant la Colombie, j adorais le fromage. Les pâtes dures, les bleus,  les chèvres, et bien sûr les biens coulants…Le fromage en colombie n est vraiment pas terrible, au mieux il est sans goût au pire il goûte le plastique.Ma foi me direz vous, la colombie n est pas vraiment connue pour son fromage. Certes, mais le problème est le suivant. Vous commandez du pain,oh surprise il y a du fromage dedans, les croissants pareil. Vous croyez manger un croustillons…fromage.Et pour accompagner votre chocolat chaud…fromage.

Cédric

2 Commentaires

  1. Olivier M.

    Voilà, il est minuit en Belgique, une bonne année à vous et à tout ceux qui suivent vos aventures. Que 2012 commence comme s’est terminé 2011 : à vélo. Bonne route et à dans 6h00 (via mail) pour la bonne année en Colombie. Corinne, Olivier et les morveux.

  2. therese

    hola,je prends un peu de temps pour vous ecrire car pour l’instant c’est valse choucroute saussices et compagnie si je comprend vous serez content de retrouver les bons fromages bien de chez nous heureuse que les videos fonctionnent cela fait plaisir d entendre la voix de céd contente de voir que cela roule pour vous deux sympa la photo de NOEL vous avez une mine superbe une bonne continuation à vous deux je ne vous abandonne pas mais pour l’instant pas mal de boulot toute mes pensées sont toujours à vos cotes mes encouragements hasta luégo amigos muchas besos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *