browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J+134 (17/01/12), El Quinche- Quito 45km

Posted by on janvier 19, 2012

C est avec un temps maussade et froid que nous démarrons cette journée…  Il ne fait pas plus de 13°c lorsque nous partons, le vent souffle dans notre cou et nous pique les yeux en descente.  Nous arrivons dans la banlieue chic de Quito aux environs de 11H30, il est temps de faire une pause et de prendre des forces… La route est encombrée de bus, camion et gros pick-up roulant à toute allure sans avoir de place pour nous, pauvres petits vélos. Après un dîner bien mérité, entourés de grandes surfaces, de grands magasins et chaînes de restaurants… nous attaquons la montée jusqu’ à Quito. Nous sommes très concentrés afin de ne pas perdre l équilibre et nous regardons en permanence dans notre rétro afin de prévenir le danger.  Nous n’avons pas pris la PanAméricaine pour arriver à Quito, la route est en moins bon état et moins large… Arrivé à mi-distance, un homme nous approche en nous disant qu’ il n est pas possible de continuer sur cette route dans deux km car il y a un tunnel interdit aux vélos… il y a un embranchement pour les camions et autres véhicules lourds un peu avant mais avec un détour de plus de sept kms qui passe par le centre ville… d où encore plus compliqué pour nous. Après discussion, nous décidons de continuer sur cette route et de faire du stop pour qu’un pick-up nous fasse passer le tunnel… Nous n’avons pas beaucoup de chances au début, mauvais endroit… Nous nous plaçons donc en dessous des panneaux d interdictions aux vélos… trois minutes après on se fait charger par un gros pick-up… et nous sommes en ville en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Encore quelques kms dans la folle circulation et nous sommes au petit hôtel  que j avais choisit dans la vielle ville. L endroit est viellot mais sympathique. C est une vielle maison coloniale, les chambres donnant sur deux jolis patios calmes.  Le soir nous partons à la découverte de la vielle ville… les places sont superbes, les bâtiments colorés…  La vielle ville est encore très authentique, les autochtones ont encore leurs droits et les magasins leurs presque tous destinés, à l exception de quelques restos et cafés. Une partie de la nouvelle ville est destinée aux étrangers, appelée ici «  Gringolandia » où l on trouve boutique de souvenirs, auberges et restos plus haut de gamme. Nous décidons de ne pas y aller, préférant l ambiance plus calme des vielles pierres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *