browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J + 60 (3/11/11) Esparza – Atenas, 37 km

Posted by on novembre 6, 2011

Apres avoir gravis plusieurs cols mythiques français, je pensais pouvoir passer partout…

Aujourd’hui , on savait qu’on allait pouvoir prendre pas mal de point pour le maillot à pois. On ne fut pas déçu. La route s’élève, le Costa Rica nous offre enfin un visage un peu plus bucolique. Mais assez rapidement, la route se transforme en mur, 12%, 14% et même du 17%, avec un tel pourcentage, nous n’avons pas d’autres choix que de pousser nos vélos. Nous voilà revenus, 2  malheureux marcheurs. Inutile de dire, que mon orgueil en a pris un coup. Mais qui veut pédaler loin, ménage ses genoux…

Après 10 km d’ascension, nous rechargeons nos batteries. On nous annonce une 2ème partie d’ascension encore plus difficile. Plus que 17%, inutile de dire que je n’y crois pas. Encore des propos douteux des ses autochtones qui n’ont jamais été plus loin que leurs fonds de jardin. Pour grimper vite, on grimpe vite, sur 1 km on monte de 130 mètres. A ce rythme on pourra vite cracher sur les nuages. A ces bons vieux autochtones, ils disaient donc vrai. Enfin, on ne le saura jamais vraiment. ..

Delphine s’accroche avec persévérance à la roue de Cédric. Un homme dans un pick-up ralentit et se porte à sa hauteur. « Courage » dit-il, le plus dur est devant, mais dans 8 km ce sera le sommet. Mais si vous voulez, on peut mettre les vélos dans la remorque. Je dis « non », Delphine fait

images

 

 

Alors ……… Je dis « OUI ».

Et pour bien finir cette douleureuse journée, nous dornons dans un belle Hotel.

3 Commentaires

  1. Aurélie

    Thérèse et moi on est en forme sur sortie de bocal 😉

    Je vais faire une boite à la maison Delphine et Cédric et mettre dedans ce qu’on devrait vous donner maintenant,mais comme c’est impossible on vous donnera la boite l’année prochaine… ce n’est pas grave si vous avez des trucs un peu périmés à votre retour?

  2. therese

    HOLA,aves des yeux comme ça difficile de dire non,tu vois il y a encore des personnes tres acceuillantes et sympa,et oui je suis connectée et je vous regarde encore,y en à qui suive les series (le bonheur est dans le pré moi c’est les PHILLIPPE GILBERT de l inter)bonne soirée et bonne nuit a vous deux hasta luego amigos hasta maniana

  3. Aurélie

    ce regard esttellemnt appitoyant, tu ne pouvais pas dire non lol

    bref le costa rica c’est raide…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *