browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J + 48 (22/10/11) Somotillo-Léon , 114 km

Posted by on octobre 24, 2011

Nous avons donc comme objectif LEON, d’abord parce que nous avons envie de découvrir la ville mais aussi parce que nous avons envie de nous reposer… Et faire encore une escale si près du but, c’est dommage… Le matin nous roulons à vive allure, arrivée à Chinandega à midi et  72km dans les pattes. Nous nous arrêtons pour manger et nous reposer. Une heure et demie plus tard ; nous repartons… et filons plus vite que l’éclair afin de parcourir rapidement les  40kms qui nous restent. A 16h30 enfin arrivé… Cédric à trouvé facilement l’auberge de jeunesse où nous voulions aller.. ouf.

La route fut longue et assez étrange, à Somotillo, on nous avait prévenu… La route reliant à Chinandega est sous eaux et ça va être difficile de passer. Nous avons de la chance, il n’a pas plut ces dernières 24h et la route est dégagée mais les dégats sont conséquents.Pendant plus de 15km nous roulons sur une route dégradée, en partie effondrée. On se croirait en Louisiane, il y a de l’eaux partout, les arbres sont à moitié sous eaux, une partie des maisons encore inondées, des routes inaccessibles…C’est assez apocalyptique comme décor… Dès que nous sommes passés au Nicaragua, la pauvreté s’est de suite faite sentir… les maisons sont en tôle, en terre ou en bois. Il y a des déchets partout et l’odeur n’est pas fort agréable. Les enfants sont au bord des routes et crient des GRINGOS, GRINGOS à tour de bras. Mais ils restent accueillants, lorsqu’on s’arrête pour boire une boisson fraîche, les gens s’assoient et nous posent des questions sur notre voyage, changement d’ambiance avec le Honduras.  Nous croisons un nombre impressionnant de chevaux au bord des routes, Léna je pense à toi ;-), ici il y a autant de troupeaux de vaches que de chevaux. La route reliant à Léon est plus urbaine,plate et assez agréable, elle est bordée d’arbres, et une piste cyclable en bonus…heureusement 😉

Delphine

One Response to J + 48 (22/10/11) Somotillo-Léon , 114 km

  1. Olivier M.

    114km d’un coup. Normal quand on traverse un des pays d’origine du haricot (fayot dans son nom familier) cela aide à la propulsion. 😆 . Bon, félicitation quand même et même si au moment où ces quelques lignes vous parviendront, vous aurez déjà certainement repris vos montures, n’hésitez pas à profiter de l’instant et de l’endroit, vous avez le temps. Surtout que le coin en vaut la peine. Allez bon repos et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *