browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J + 33 (07/10/11) Esquipulas(Guatémala) – Nueva Octopetque ( Honduras) 33km

Posted by on octobre 8, 2011

Petite étape afin de se préparer pour demain…

 

Nous quittons Esquipulas avec deux de retard sur notre planning.. Hier, nous avions décidé de nous lever tôt comme d’habitude et de faire le plu sde kilomètres possible en sachant qu’après Nueva Octopeteque, une fameuse montée nous attend, n’ayant pas eu accès à internet, nous ne savons pas exactement à quoi nous attendre. (Nos cartes et les habitants nous disent tout et son contraire)…

Mais à peine me suis je levée que Cédric me dit «  encore une heure ou deux, je suis claqué » Bon bin ok on se léveà 7h00 alors… Nous démarrons donc  pour nous arrêter quelques mètres plus loin… bin oui faut bien prendre un café … on repart, on s’arrête de nouveau, bin oui faut bien notre dose d’énergie pour la journée ( nous avons pris l’habitude d’acheter des galettes d’avoine afin d’avoir toujours de quoi manger en cas de coup de mou) .. Cédric demande au garde du magasin si ça monte beaucoup pour aller jusqu’à  Agua Caliente(la frontière entre le Guatémala et le Honduras)… non non pas du tout… c’est plutôt plat. Tu parles, les seules montées qu’on a eu de la journée, c’est avant la frontière… Passage de la frontière Olé Olé… une flic guatémaltèque en civil qui nous suit d’un drôle d’air depuis quelques kilomètres me met plutôt mal à l’aise… et un brouhaha incroyable du coté hondurien… ça change des autres passages.

Après quelques kilomètres nous nous arrêtons pour boire un verre… le seveur nous fait goûter une création culinaire ( du lait bouilli avec du sucre et de la cannelle, ça donne une pâte étrange, c’est pas mauvais)… On lui demande si après Nueva Octopeteque, ça monte beaucoup ou pas ( on ne demande plus pour savoir, mais pour converser avec les gens et surtout pour savoir ce qu’il vont répondre (en général un peu tout et n’importe quoi, on en rigole…)  Il nous répond que bien sûr que non, ça monte pas… bin oui arrivé à l’hôtel, on se connecte et on regarde le profil… non pas du tout, on a juste 1200m de dénivelé dans la vue sur 16 km… je sens que demain va être un jour mémorable, passer de 800m à 2000m… pour ceux qui vont lire ce message avant qu’on ne commence notre journée peuvent laisser des messages d’encouragement, nous vous  en serons éternellement reconnaissants… si si…

Bon vous savez déjà de quoi sera fait notre journée de demain… pensez à nous 😉 en tout cas moi je penserai  à vous pour me donner du courage.

 

Delphine

 

Ps de Cédric : Je me réjouis d’être demain

6 Commentaires

  1. Jean-Claude

    C’est vous qui prenez soin de nous en nous comblant de bonnes nouvelles et de photos captivantes.
    Bonne continuation.

    43dab

  2. Jacquotte

    Je rentre de Gruissan et je découvre en vrac, les messages non captés las-bas ! En vous lisant mes belles chansons de marche me venaient aux lèvres.. Entraînantes bien sûr !!! Bravo pour vos performances..

  3. Anka

    “Cette montagne que tu vois On en viendra à bout mon gars Un bulldozer et deux cents bras Et passera la route… Les gens nous prenaient pour des fous Mais nous on passera partout Et nous serons au rendez-vous De ceux qui nous attendent” Couretch les z’amis… On pense fort à vous, vous nous manquez!!! Prenez soin de vous! Gros bisous à vous 2 :)

  4. Olivier M.

    Salutations à vous deux.Non je ne vous ai pas oublier, mais grosse semaine au boulot. Une nouvelle fois de superbes photos qui m’ont mis du baume au coeur : Carlos n’est pas mort, vous l’avez retrouver au Guatemala (photo 2011-10-05-0007). Géniaaal. Et que dire de l’acceuil de la population. Ce n’est pas dans le plat pays qu’est le nôtre que cela se produirait, même si c’est pas le Pérou :-) . En ce qui concerne la topographie du terrain, j’abonde dans votre sens, mieux vaut en discuter avec la populace pour lier un contact que pour avoir un avis avisé. Ben oui, ils ont l’habitude de leur montagne, donc pour eux ce n’est pas une difficulté. et la aussi plus sérieuse, c’est pas le Pérou. Allez, bcp de courage et bonne route et à bientôt

  5. Aurélie

    mince moi j’ai pas vu ce message avant aujourd’hui le 8/10, pourtant hier le 7 je me suis connectée … plus de messages depuis 4 jours, c’est bizarre non ? il y a eu un bug?

    bon allez courache ! et si vous êtes arrivés, désolée pour le retard! 😉

  6. Karina

    Allez allez, hauts les coeurs!! Je vous envoie plein de courage et toute mon admiration, j’en serais incapable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *