browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J + 31 ( 05/10/11) Copan Ruinas – San Jacinto ( Guatémala) 61 km

Posted by on octobre 7, 2011

…de grosses côtes et une vachement grosse descente… faut le dire

Et oui … voilà un mois que nous sommes partis, jour pour jour…. un mois, ça passe vite me direz vous… bin oui ça passe vite quand même, la seule chose qui nous manque de notre vie « belge », c’est vous, famille, amis, proches… et tous les autres aussi, parce que vous faite partie de notre vie de près ou de loin… à moi vous me manquez, mon anniversaire sans vous, bin c’est moins drôle… et pas pour les cadeaux, je le pense vraiment mais juste pour avoir le plaisir d’entendre joyeux anniversaire et de vous prendre dans mes bras…

C’est fou de se dire qu’un seul mois peut changer une vie… la seule chose dont j’ai besoin pour être heureuse, c’est Cédric ( je l’ai avec moi c’est déjà pas mal et vous tous…. bin j’attendrais encore un peu) . Je ne dis pas que je suis malheureuse, parce que j’ai la chance de vivre de belles choses mais le manque est bel et bien là…

Bon après vous avoir fait ma déclaration d’amour(il y en a qui vont rire), je vais vous raconter notre journée … vu que nous sommes de grands naïfs, on croit tout ce qu’on nous dit, donc hier, après moults discussions, nous décidons de revenir sur nos pas jusqu’à La Entrada avec le bus pour poursuivre ensuite en vélo  jusqu’à Santa Rosa De Copan et commencer la belle route des villages Lencas… et bien pas de bus à 4h00 bin oui on aurait du s’en douter(on s’est quand même levé à 2h45 pour ça mais bon …) on attend jusqu’à 5h00 mais non pas possible avec les vélos, faut voir au bus de 6h00… A 5h30 le bus arrive mais mettre les vélos dans la soute à bagages.. on a un doute, métal contre métal,  Cédric dit un non catégorique… donc pour aujourd’hui ça sera, la route jusqu’à la frontière avec le Guatémala pour rejoindre le Honduras un peu plus loin à Aqua Caliente.  Donc nous nous lançons dans l’inconnu puisque nous n’avions pas vraiment préparé cette étape…   Ca n’a fait que monter, descendre, monter avec un soleil de plomb… on se donne comme objectif Quézaltepèque où on sait qu’on pourra dormir, ça nous fait une étape de 73 km, avec la grimpette de la journée… ça va être chaud boulette mais on tente, on verra… à 15h, il nous reste 20km ( le soleil se couche à 17h30) dont 13 km bien costauds… les 7 premiers  two fingers in the nooze… puis la côte s’annonce, il pleut, le ciel se couvre, on fait quoi… puis panneau avec symboles hôtels, restos… bo, on tente… on arrive sur la place, « oh non pas d’hotels ici ou alors loin dans la campagne » (avec les vélos pas cool), on demande s’il y a un endroit où dormir, une petite chambre… on nous répond « tracasse, je vais demander à la secrétaire du «maire » et on arrange ça »… le « maire » arrive pour voir  la tronche qu’on a, et bin ok vous pouvez dormir dans le gymnase sur la place, il y a des douches et de la lumière, tout le monde est sympa ,on nous apporte même des matelas…. hum hum mais bon on a notre tente. On s’en va demain quand on veut, on reclape juste la porte…. voilà tout simplement, après juste un mois, les plus beaux imprévus arrivent… que nous réserve donc demain….

Suite au prochain épisode…

Delphine

2 Commentaires

  1. val interdison

    c est vraiment bien de pouvoir vous suivre,avoir de vos nouvelles et voir vos photos….il y en a ou vs avez des sourires qui parlent pour vous…malgre le manque de vos famille,amis…ce que vs vivez la est unique et restera grave en vs pour tjs…profitez en bien en attendant vos nouvelles photos je vous embrasse tt les deux tres fort….a bientot

  2. thérèse

    hola,amigos,contente d’avoir des nouvelles,si cela peux te rassurer dédelph,sympa ta déclaration d’amour mais toi aussi tu me manque meme si je sais que tout se passe bien mais il y a des habitudes que l on ne change pas et que l on n’oublie pas {tu viens boire un café avec moi céd toi aussi tu me manque }tu vois je ne vous lache pas fidéle devant l ordi pensons beaucoup a vous pas grave pour les bisous d anniversaire je me ratraperai quand vous rentrerez au menu gros calins et galettes hasta luego amigos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *