browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J+ 267 (29/05/2012) Cordoba

Posted by on mai 30, 2012

Nous ne dormons pas trop mal ma fois, dans ce joyeux désordre, Cédric peut-être un peu moins… Nous prévoyons de visiter le quartier jésuite du centre, classé au patrimoine de l’Unesco. Nous visitons également le musée de la mémoire qui met en lumière une partie peu glorieuse de l’histoire de l’Argentine. La dictature militaire des années 70, nommée comme la guerre sale. Presque 30 000 personnes ont été assassinées, torturées ou portées disparues sous la dictature militaire. Le musée est dans un ancien lieu de détention et torture. Les gens furent emprisonnés pour rébellion ou opposition même pacifique au régime… Rien que dans la région proche de Cordoba, plus d’une dizaine de lieux de torture sont présentés… que dire du reste du pays. C’est seulement depuis quelques années que les responsables de ces méfaits ont été condamnés. Les pires ont des noms abominables, comme le boucher, l’exterminateur ou autre comme on peut aisément l’imaginer. Une pièce est consacrée aux femmes enceintes enlevées et torturées… frissons dans le dos, c’est peu de la dire. Des familles ont confié des albums retraçant la vie de certaines personnes disparues. Evidemment beaucoup d’étudiants se sont soulevés contre le régime et ont payé de leur vie, dans une ville universitaire comme Cordoba, ça prend toute sa signification. Le plus frappant, ce sont les photos des meneurs de ces horribles méfaits, des têtes absolument banales, pas l’air affreux du tout… comme quoi.

Nous retournons à notre  « home sweet home » où Ciro nous accueille toujours aussi chaleureusement. Nous discutons un moment, puis décidons de faire des courses pour le soir… des crêpes évidemment, qui feront mouche…. Evidemment. Puis jeu de carte pour savoir qui fera la vaisselle le soir… c’est Cédric qui perd 😉  Le reste de la soirée se déroulera tranquillement avec toujours la joie de vivre des Argentins.

Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *