browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J+ 219 (11/04/2012) Copacabana (alt3825m)

Posted by on avril 11, 2012

Nous partons sous une pluie battante pour l’Isla del Sol (là, où selon les Incas, le soleil est né, avouez qu’il y a de quoi rire, non ?)… Moi, ce matin, en voyant cette pluie torrentielle, j’aurais préféré rester dans mon lit douillet. Cédric étant un optimiste de nature, se dit que de un, nous avons payé nos billets et de deux, qu’il y a des chances que ça s’améliore. Nous partons donc pour la plage habillés comme des plongeurs pour résister à cette pluie froide et désagréable. Nous embarquons sur un rafiot, n’ayons pas peur des mots, avec deux moteurs cela dit, quel luxe. Nous sommes sur un lac, donc à priori c’est plat, sans une vague, une mer d’huile normalement. Et bien non, avec ce temps, ce vent, l’eau est agitée. A peine ais-je mis les pieds sur le bateau que je sais que ça ne va pas être simple. Nous faisons la rencontre d’un sympathique couple de Français avec qui nous discutons une partie de la traversée… Jusqu’à ce que je doive me rendre à l’arrière du bateau… mon estomac n’a pas tenu. Cédric s’étant gavé de Mercalm avant…. Il se porte comme un charme. Le reste de la traversée sera pénible, dehors, sur le pont, sous la pluie, à me forcer à regarder la ligne d’horizon pour ne plus être malade. Nous arrivons deux heures tard sur l’île. La terre ferme me fait du bien malgré le fait que tous mes vêtements soient trempés… Mais le soleil est revenu bien tapant pour me réchauffer les os. Merci Dieu Soleil. Nous suivons le guide pour deux heures de visite de l’île. Avec ce soleil, elle est très jolie. Un mélange de la Corse et des îles grecques. La chaleur des habitants en moins. Certes c’est très beau mais les habitants, sûrement lassés de voir autant de touristes sont tout juste sympa. Avec le vent froid qui balaie sans cesse le lac Titicaca, le charme n’opère pas vraiment. Nous sommes contents d’y avoir été, comme ça pas de regrets mais le tourisme de masse fait de beaux dégâts. Le retour se fera plus calmement étant donné que le Soleil est venu pour calmer les choses… Enfin sur la terre ferme, et je ne suis pas prête de reposer les pieds sur un bateau. Pour nous remettre de nos émotions, nous nous offrons de bonnes crêpes au chocolats…. Hum, quel délice.

Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *