browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

J+ 199 (22/03/2012) Village dans la montagne (alt2700m) – Huanta (alt2750m) 22km de vélo

Posted by on mars 24, 2012

Nous démarrons tranquillement notre journée en rangeant tout notre barda… Petit-déjeuner rapide et hop nous voilà parti à l’assaut de cette terrible route.  Quand ce n’est pas les cratères qui nous empêchent de rouler, ce sont les rivières qui passent sur la route, les chaussures de Cédric s’en souviennent 😉  Nous arrivons à un autre village deux heures et 15 km plus loin seulement … On va y passer des jours si ça continue. Nous demandons si des bus partent du village, mais non rien de rien, le village est isolé. Seuls quelques petits taxis partent pour Huancayo ou Ayacucho mais pas possible avec les vélos…  Même dans ces petits villages isolés, il y a des manifestations, ici, c’est une manifestation pour le droit des femmes qui se déroulent, et même certains hommes y participent.

Nous continuons notre chemin, notre chance viendra bien à un moment 😉  La route est de mal en pire, poussiéreuse, si bien que quand un camion nous dépasse ou nous croise, nous sommes obligés de nous arrêter et attendre que la poussière retombe pour y voir quelque chose. Il commence à faire chaud, nous enlevons nos bas de pantalon, mal nous en prit, nous voilà couverts de piqûres de mouches des sables, même pas eu le temps de mettre du répulsif. Nous faisons halte pour manger un peu de pain et de la confiture que voilà une camionnette de la Croix-Rouge avec à son bord un français, qui nous dit que nous devrions voir plus de pick-up car nous sommes proche de Huanta, la ville avant Ayacucho. Aussitôt dit, Aussitôt fait, en voilà un qui pointe à l’horizon. Ni une ni deux, nous chargeons les vélos à l’arrière, et nous voilà agréablement installé dans la cabine avec nos trois bienfaiteurs. Ils habitent tous les trois à Huanta, à trois heures de route de là pour seulement 65km, bonheur les routes chez nous 😉  Nous discutons de tout et de rien, nous sympathisons si bien que nous sommes invités à passer la nuit chez eux… Ok, bonne idée…. Nous sommes merveilleusement accueillis dans leur jolie maison sur les hauteurs de Huanta, avec une vue superbe. Il y a quatre enfants, deux filles, deux garçons. Un des garçons nous donne sa chambre. Nous pouvons prendre une douche et faire sécher notre tente… Et pour le dessert nous ferons des crêpes… Cédric dit que je m’embarque encore dans une drôle d’idée mais je sais que ça fera mouche. Nous allons voir en fin d après-midi le mirador et calvaire, avec une statue d’un Christo Blanco, au-dessus de Huanta, le panorama est magnifique, avec vue sur les interminables montagnes… Nous visitons ensuite la ville ave le frère de notre hôte. Agréable soirée en perspective, à parler avec les deux garçons de 12 et 19 ans, ils sont tous très curieux de savoir comment nous vivons.  Nous mangeons une très bonne soupe typique avec du pain et une infusion d’herbes… très bonne pour la digestion. Nous disent aussi qu’ils mangent très naturel étant donné les productions locales sans pesticides.

Nous préparons ensuite nos crêpes, que la famille a semblé apprécier… Nous sommes fiers de notre dessert, moi à la préparation, « au pif » comme d’hab, de la pâte et Cédric à la cuisson. Super Bueno comme on dit ici… Le reste de la soirée, nous discutons de beaucoup de choses, et nous rigolons…. Par contre, souvent, nous ne comprenons pas ce qu’ils se disent entre eux, ils parlent tous le Quechua… Langue ancienne des Incas encore très vivante dans ce département, connu comme le plus pauvre du Pérou… Pour nous, nous n’y voyons que richesse culturelle  et de cœur… Nous sommes  heureux d’avoir osé dire oui à l’invitation. Nous passons une bonne nuit dans cette maison sereine et calme. Nous sommes entré au cœur d’une formidable famille péruvienne… encore mille fois merci à eux.

Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *