browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Nicaragua

Nicaragua

 

Capitale :
Managua
Langue :
Espagnol
Monnaie :
Cordoba
Nombre de Km prévu :
400
Nombre de Km réalisé :
483 (11 jours)


Trajet


Laisser un commentaire

J + 48 (22/10/11) Somotillo-Léon , 114 km

Nous avons donc comme objectif LEON, d’abord parce que nous avons envie de découvrir la ville mais aussi parce que nous avons envie de nous reposer… Et faire encore une escale si près du but, c’est dommage… Le matin nous roulons à vive allure, arrivée à Chinandega à midi et  72km dans les pattes. Nous nous arrêtons pour manger et nous reposer. Une heure et demie plus tard ; nous repartons… et filons plus vite que l’éclair afin de parcourir rapidement les  40kms qui nous restent. A 16h30 enfin arrivé… Cédric à trouvé facilement l’auberge de jeunesse où nous voulions aller.. ouf.

La route fut longue et assez étrange, à Somotillo, on nous avait prévenu… La route reliant à Chinandega est sous eaux et ça va être difficile de passer. Nous avons de la chance, il n’a pas plut ces dernières 24h et la route est dégagée mais les dégats sont conséquents.Pendant plus de 15km nous roulons sur une route dégradée, en partie effondrée. On se croirait en Louisiane, il y a de l’eaux partout, les arbres sont à moitié sous eaux, une partie des maisons encore inondées, des routes inaccessibles…C’est assez apocalyptique comme décor… Dès que nous sommes passés au Nicaragua, la pauvreté s’est de suite faite sentir… les maisons sont en tôle, en terre ou en bois. Il y a des déchets partout et l’odeur n’est pas fort agréable. Les enfants sont au bord des routes et crient des GRINGOS, GRINGOS à tour de bras. Mais ils restent accueillants, lorsqu’on s’arrête pour boire une boisson fraîche, les gens s’assoient et nous posent des questions sur notre voyage, changement d’ambiance avec le Honduras.  Nous croisons un nombre impressionnant de chevaux au bord des routes, Léna je pense à toi ;-), ici il y a autant de troupeaux de vaches que de chevaux. La route reliant à Léon est plus urbaine,plate et assez agréable, elle est bordée d’arbres, et une piste cyclable en bonus…heureusement 😉

Delphine

1 Commentaire

J + 49 (23/10/11) Léon

Léon nous semble une ville agréable, calme et vivante à la fois, très jeune et l’auberge que nous avons choisit d’un calme olympien, ça change… c’est la première fois que nous dormons au calme de 20h à 8h… un exploit.  La ville regorge de cafés, de petits restos et hôtels vraiment sympas… on a envie d’aller partout. Les intérieurs des maisons coloniales sont vraiment très beaux , de même que l’intérieur des églises, la ville en compte 16. Il y a de grandes courts intérieures avec fauteuils à bascule, hamacs… c’est paradisiaque, on a pas très envie de repartir…  La ville est charmante, les gens calmes, la vie nocturne animée, que demander de plus… les amis et la famille peut-être 😉

Delphine

1 Commentaire

J + 50 (24/10/11) Léon –Faubourg de Managua 90 km

Ce matin, nous prenons le temps…. nous nous levons vers 6h mais sans nous presser… petit café et déjeuner tranquillement. Nous découvrons alors que le propriétaire de l’hotel est un jeune français installé ici depuis un an. Il a parcouru l’Amérique latine pendant plusieurs mois et nous livre ses impressions. Nous sommes impressionné, il en faut du courage pour tenir une Auberge de Jeunesse au Nicaragua. De plus, comme nous l’avons dit avant, l’endroit est vraiment très bien, calme, super sympa… chapeau bas.

La route qui mène à Managua est plate, donc nous avançons bien mais la chaleur nous guête et nous nous reposons déjà deux heures à peine après être parti… Cédric goûte les spécialités locales à La Paz Centro dans un petit resto apparemment très réputé, genre de boisson avec du mais et du cacao et une tortilla avec fromage et oignons… moi je récupère de la chaleur en buvant deux pepsi coup sur coup … impossible d’avaler quoique ce soit.  Nous ne savons pas trop où dormir cette nuit, il y a un hotel  dans une ville proche mais nous voudrions avancer plus vers Managua afin d’avoir le moins de km demain et de passer la ville très tôt. Nous continuons donc, puis on se met à la recherche d’un hotel…. ce fut chaotique… l’hotel qu’on nous renseigne n’apparait pas, de plus il commence à se faire tard, 17h00 nous passons devant un genre de motel. On demande si on peut y loger la nuit, bin oui sans problèmes… mais découvrons ensuite que c’est un Motel de « passe »… très correct cela dit mais bon… on aurait dû s’en douter, l’hotel s’appelle « les amants », il y a des grandes tentures pour cacher les voitures devant chaque chambre… et tout le reste quoi. Cela dit on était prévenu que c’était courant ici… drôle d’endroit pour passer la nuit.

4 Commentaires

J + 51 (25/10/11) Faubourg de Managua -Masaya 40 km

Managua….nous voilà… à l’attaque de cette capitale qui nous paraît être un fameux bazar… pas de plaque indiquant le chemin pour Masaya ou Granada, avec un plan, le sens de l’orientation de Cédric et son espagnol, nous réussissons à sortir de la ville en à peu près une heure…. ouf . Seulement voilà,nous nous retrouvons apparemment sur la Panaméricaine et il y a vachement plus de monde, beaucoup de magasins aux alentours, pas mal de circulation… nous transpirons à grosses gouttes. Déjà 32°c à 9h du matin… on fait une petite pause en mangeant un très bon flanc au coco et nous sommes à Masaya à 11h00. Nous  avons comme programme la visite de la ville, du marché artisanal et une balade sur la « croisette » le long de la lagune… La ville est très sympa, l’église et la place super agréable et le marché artisanal superbe… On s’y sent bien…  la vue sur la lagune est imprenable, c’est sauvage de l’autre côté, il n’y a rien… Une agréable journée en somme. Et demain cap sur Granada, une autre très jolie ville paraît-il

 

Nouvelles Photos Disponibles

 

 

3 Commentaires

 J + 52 (26/10/11) Masaya-Granada 20 km

Ce matin, départ à la cool, nous n’avons que 20 km à parcourir, quel luxe… petit tour dans un magasin de vélo qui pou une fois répond partiellement à nos attentes…

Nous choisissons une auberge remplie d’autres jeunes mais essentiellement américains … ambiance sympatoche mais bruyante… Nous visions Granada, Cédric fait de belles photos, la journée est sympa.

Nous prévoyons de partir demain pour l’ile d’Omotepe se reposer sur la lagune avant d’attaquer les 350 km qui nous séparent de San José… et d’Anne-Marie 😉

Laisser un commentaire

J + 53 (27/10/11) Granada

Ce matin, départ pour Ometepe, direction le dock d’embarquement, mais vu que depuis le début les transport en commun et nous c’est pas la grand amour … le ferry à été annulé car c’est le carnaval à San Carlos, destination finale du ferry… Bin oui pas chance. Nous devons soit attendre lundi… ou aller jusqu’à Rivas, à 70 km où il y a plusieurs ferry par jour… Il est dèjà midi, nous décidons de rester un jour de plus à Granada, et de partir le lendemain matin…

Nous changeons d’hotel, où nous nous retrouvons nez à nez avec un français… qui traverse toute l’Amérique mais en moto….. la chance 😉  Nous discutons, il nous donne pas mal de conseils et d’astuces, super sympa…

Nous nous retrouvons donc le soir avec d’autres motards qui parcourent comme nous l’Amérique. .. il y a des australiens, un polonais, et un couple de français. Une vraie communauté les motards, espérons que nous allons  aussi rencontrer des cyclistes aussi sympas…

La soirée est très agréable, je me rend compte que je suis pas la seule à avoir des « exigences » et des phobies, une autre femme qui vit les mêmes choses que moi , ça rassure

Kerman, le français que nous avons rencontré à l’hotel nous propose de grimper sur le volcan Motombo proche de Granada demain, une balade de quelques heures au mileu de la jungle… pourquoi pas. Rendez-vous demain à 7h30 pour démarrer la journée…

 

Nouvelles photos disponibles

1 Commentaire

J + 54 (28/10/11) Granada

Départ ce matin pour le volcan Motombo, après un trajet en « camion » cahotique , nous voilà sur le volcan…

Nous décidons de faire le tour le plus « dur » qui doit durer 1H30 et ensuite 4h00… On tente l’histoire, j’espère que je vais suivre…

Le parcours se révélera un peu dur au début mais surtout à cause de la chaleur.. . les paysages sont très beau, impressionnant, nous croisons même des singes à la fin de notre parcours…

Ce soir, on retrouve nos nouvelles rencontres pour passer la soirée en leur compagnie … c’est vraiment agréable de rencontrer d’autres voyageurs et d’écouter leurs récits… Demain départ dès l’aube… Nous savons que Carole et Laurent , le couple de motard français partent un peu plus tard et prennent la même route… ils ont comme destination Fortuna et le volcan Arénal au Costa Rica… on est pas dans la même cours… On se croisera sûrement 😉

Delphine

Laisser un commentaire

J + 55 (29/10/11) Granada –10 km avant San Juan del Sur 95 Km

C’est avec un petit pincement au coeur que nous quittons nos frères de 2 roues pour  remonter sur nos machines. Nous voila de nouveau seul sur le macadam. Étrangement, pour un pays pauvres les routes sont dans un état impeccable (du moins celles que nous empruntons).Les kms défilent…malheureusement les maux de fesses réapparaissent. Après une petite pause « jus d’orange » Carole et Laurent nous dépassent et s’arrêtent  pour échanger un dernier au revoir. Leur vélo à moteur est impressionnant et, il faut l’avouer, presque désirable.  Demain, ils seront déjà  à San José, pour nous ça sera dans une semaine… le course n’est vraiment pas équitable.Il est sympathique de se dire que là où nous allons passer,  nos Bikers Français y sont passés.

14 hrs et déja  85 km de parcourus, il est temps de penser à trouver un endroit où passer la nuit. Nous pensons trouver un hôtel, mais c’est juste un panneau publicitaire devant une maison. Tant pis, « nous pouvons monter notre tente dans votre jardin ? » Of course nous dit la propriétaire Américaine. Et voilà, ces lignes sont écrites depuis notre tente, il pleut.

Les toilettes sont partagées avec les poules, quand tu es assis, il y a une poule juste à hauteur des tes yeux. Ca vaut des charmantes discussions. Et ça va ma poule, tu fais quoi ? Bhein, ca se vois pas, je ponds un oeuf. Et toi tête d’oeuf tu fais quoi ? Quasi pareil…

Cédric

Les aventures à moto de 2 Tourangeaux à travers le continent américain de l’Alaska à la Patagonie.: http://www.transam2011.fr/transam2011/

J + 54 (28/10/11) Granada –10 km avant San Juan del Sur  95 Km

C’est avec un petit pincement au coeur que nous quittons nos frères de 2 roues pour  remonter sur nos machines. Nous voila de nouveau seul sur le macadam. Etrangement, pour un pays pauvres les routes sont dans un état impeccable (du moins celles que nous empruntons).Les kms défilent…malheureusement les maux de fesses réapparaissent. Après une petite pause « jus d’orange » Carole et Laurent nous dépassent et s’arrêtent  pour échanger un dernier au revoir. Leur vélo à moteur est impressionnant et, il faut l’avouer, presque désirable.  Demain, ils seront déjà  à San José, pour nous ça sera dans une semaine… le course n’est vraiment pas équitable.Il est sympatique de se dire que là où nous allons passer,  nos Bikers Francais y sont passés.

14 hrs et déja  85 km de parcourus, il est temps de penser à trouver un endroit où passer la nuit. Nous pensons trouver un hötel, mais c’est juste un pannneau publicitaire devant une maison. Tant pis, « nous pouvons monter notre tente dans votre jardin ? » Of course nous dit la propiétaire Américaine. Et voilà, ces lignes sont écrites depuis notre tente, il pleut.

Les toilettes sont partagées avec les poules, quand tu es asssis, il y a une poule juste à hauteur des tes yeux. Ca vaut des charmantes discussions. Et ça va ma poule, tu fais quoi ? Bhein, ca se vois pas, je ponds un oeuf. Et toi tête d’oeuf tu fais quoi ? Quasi pareil…

Cédric

Les aventures à moto de 2 Tourangeaux à travers le continent américain de l’Alaska à la Patagonie.: http://www.transam2011.fr/transam2011/

3 Commentaires

J + 56 (30/10/11) 10 km avant San Juan del Sur – La Cruz (Costa Rica) 55 Km

Lever avec les poules, les poussins, le coq, les chevaux, l’âne, les chiens… toute la basse cour…  Nous partons avec un petit-déjeuner dans le ventre, gentillement préparé par notre hôtesse de la nuit… Nous sommes bien accueilli à vrai dire…  Cap donc sur le Costa Rica, après 35 km nous arrivons à la frontière, brouhaha international… comme d’habitude 😉 Les formalités frontalières sont vites expédiées… Costa Rica, nous voilà… Changement de décor, à peine la frontière passée, nous grimpons, doucement certes mais  plus rien de comparable avec la platitude du Nicaragua… Tout cela annonce bien la suite. Nous stoppons donc notre balade à La Cruz… afin de prendre une douche, et de dormir au calme, on espère du moins. L’hôtel est sympa, mais on change de décor au niveau du porte-feuille … tout y est à mon avis multiplié par 3 … par chance l’hôtel est encore abordable… mais le reste… on va se passer de restos…

Ce matin, selon Cédric, il a eu la peur de sa vie…rien de grave je vous rassure… Etant donné qu’il y avait pas mal de vent, Cédric se met devant et je prend sa roue…. tellement bien, que j’ai cogné légèrement sa roue arrière avec ma roue avant…. mon vélo a commencé à tanguer…. j’ai essayé de le maîtriser…. sans succès. Je me suis retrouvé par terre sans m’en rendre compte mais dans une sacrée position, emberlificotée dans mon vélo sans pouvoir me relever. Cédric pris de peur  se jete sur moi pour m’aider… je m’en sors avec quelques égratignures au ventre (merci le guidon) et quelques coups bleus… mais je pense que Cédric a eu très peur… il se voyait déjà aux urgences au Nicaragua…

Laisser un commentaire