browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Guatemala

Guatémala

 

Capitale :
Guatemala
Langue :
Espagnol
Monnaie :
Quetzal
Nombre de Km prévu :
0
Nombre de Km réalisé :
 114(5 jours)


Trajet


Laisser un commentaire

J + 24 ( 28/09/11) Puerto Barrios(Guatémala)-Omoa (Honduras),90 km…

Nous venons de faire notre entrée au Honduras. Première impression ? Assez bonne, le décor est plutôt pas mal, nous avons eu droit à une route relativement plate, mais le paysage est fort pentu. Cela promet de belles côtes pour les jours à venir et aussi la fraicheur qui va avec l’altitude. Pour ceux qui connaissent la série lost, la cadre est le même (sans les serpents de fumée, les sous-marins, les bunkers…)

J’avais trouvé via Google Earth, un petit chemin de contre bande, pour ainsi nous éviter de passer par San Pedro Sula et ainsi gagner 2 jours de voyage. Delphine, avec le renfort d’un dounier a réussi m’en dis soider …La raison des plus nombreux semble être la meilleure…

Les toilettes de notre Hôtel cafard du jour sont un peu à l’écart, en y arrivant, je vois contre le mur intérieur du fond, sorti du toit, une immense queue sans poils… Je dois vous avouer, je fais pas trop le malin, serpent ou grand reptile ? J’émets un « chttttt » assez timide, la queue bouge tout aussi timidement, dans un élan de courage, je sors ma lampe de poche de… ma poche. Je l’allume et la braque sur l’horrible bête qui m’empêche de me soulager… Le petit lémurien s’en va d’un petit pas nonchalant.

La famille Royen-Quittre serait heureuse ici, il semble qu’une bonne partie de la population utilise comme outil de travail ou moyen de locomotion les chevaux. Léna, tu nous rejoins .

 

Petit jeux à combien de km sommes nous? Indice dans la photo ci-dessous.

{phocagallery view=category|categoryid=10|limitstart=12|limitcount=13}

Réponse

 

Il semble que tout doucement, le site des deux petits Belges devient international. Si dessous, la liste des visites par pays du mois. (Le portable de Dephine et Cédric en étant exclu)

 

Belgique 1081
France 348
Etats Unis 160
Mexique 28
Costa Rica 25
Inconnu 13
Pays-Bas 12
Guatemala 7
Suisse 4
Allemagne 3
Ukraine 2

 

Cédric

C’est vrai comme c’est étrange, comme les paysages changent d’un pays à l’autre… en fait, ce qui modifie très fort le paysage pour nous, c’est aménagement des routes, si elles sont à travers les montagnes, si elles sont à flanc de colline ou si on a déboisé les alentours de la route… c’est sur que, plus c’est sauvage plus c’est joli…
Nous avons trouvé un chouette petit endroit à Omoa, en bord de plage…un genre d’auberge où l’on peut loger sous tente, dans des cabanes en bois ou dans des chambres tout confort,  nous choisissons la deuxième alternative, petite cabane sympa, accès aux douches, cuisine, eau… pour  plus ou moins 8 euros pour nous deux, s’il y en a qui passent par là, ça vaut la peine 😉 Nous rencontrons aussi deux suisses(de nouveau) qui viennent d’Ancorage en Alaska et qui descendent comme nous jusqu’à Ushuaia mais en … voiture…pfffffff les feigneants…

La trajet d’aujourd’hui nétait pas vraiment prévu au programme, nous avions prévu d’aller directement à Copan en passant par les petites routes mais après s’être renseigné auprès des douaniers sur l’état de la route, nous avons décider ( fin j’ai décidé, Cédric étant aventurier dans l’âme moi un peu moins) de ne pas rendre ce chemin.

Quand un douanier me dit qu’il ne me recommande pas cette route, bin je l’écoute( je pense que ceçi rassurera tout le monde 😉 ) Donc au final deux jours de plus à rouler sous la chaleur et obligation de passer par San Pedro Sula, que nous voulions éviter… les mégalopoles c’est pas super en vélo mais nous en profiterons pour faire des achats… nous ne réussissons pas à trouver une moustiquaire pour mettre au dessus du lit quand nous sommes à « l’hôtel » depuis le début de notre voyage… qui sait peut-être aurons nous de la chance… Ce sera notre retour à la « civilisation » plus occidentale avant de nous enfoncer dans les montagnes ténébreuses et intrigantes du Honduras… suite au prochain épisode…

PS :bientôt nous pourrons peut-être créer notre propre TéléNovelas(populaire en amérique Latine) avec des intrigues passionnantes et des scènes de ménage déchirantes….

Delphine

4 Commentaires

J + 32 ( 06/10/11) San Jacinto – Esquipulas, 43 km

La journée à vélo fut ce à quoi on s’attendait, dure. La seule bonne nouvelle vient du ciel, quelques nuages ont du nous prendre en pitié, et on occulté partiellement le soleil . Nous avons atteint les 1150 mètres, notre record actuellement. C’est pas encore très haut, mais essayez de faire mieux en Belgique ??? Nous sommes arrivés à Esquipulas. Esquipulas semble être à l’Amérique Centrale ce que Lourdes est à l’Europe. En pleine saison, il parait que c’est bondé. Aujourd’hui, nous sommes les seuls « Gringos ».Nous avons eu l’occasion de voir la bénédiction d’une…voiture. Dieu seul sait si elle ira plus vite maintenant. Delphine, hier, a oublié de vous parler de mon miracle. Et oui Jésus n’a plus le monopole. Nous étions en pleine cote, nous avions chaud, très chaud. Je lui dit, j’ai envie qu’il pleuve…et en moins d’une minute, nous voilà sous la pluie. Et oui, la météo ici est parfois surprenante.

Laisser un commentaire

J + 33 (07/10/11) Esquipulas(Guatémala) – Nueva Octopetque ( Honduras) 33km

Petite étape afin de se préparer pour demain…

 

Nous quittons Esquipulas avec deux de retard sur notre planning.. Hier, nous avions décidé de nous lever tôt comme d’habitude et de faire le plu sde kilomètres possible en sachant qu’après Nueva Octopeteque, une fameuse montée nous attend, n’ayant pas eu accès à internet, nous ne savons pas exactement à quoi nous attendre. (Nos cartes et les habitants nous disent tout et son contraire)…

Mais à peine me suis je levée que Cédric me dit «  encore une heure ou deux, je suis claqué » Bon bin ok on se léveà 7h00 alors… Nous démarrons donc  pour nous arrêter quelques mètres plus loin… bin oui faut bien prendre un café … on repart, on s’arrête de nouveau, bin oui faut bien notre dose d’énergie pour la journée ( nous avons pris l’habitude d’acheter des galettes d’avoine afin d’avoir toujours de quoi manger en cas de coup de mou) .. Cédric demande au garde du magasin si ça monte beaucoup pour aller jusqu’à  Agua Caliente(la frontière entre le Guatémala et le Honduras)… non non pas du tout… c’est plutôt plat. Tu parles, les seules montées qu’on a eu de la journée, c’est avant la frontière… Passage de la frontière Olé Olé… une flic guatémaltèque en civil qui nous suit d’un drôle d’air depuis quelques kilomètres me met plutôt mal à l’aise… et un brouhaha incroyable du coté hondurien… ça change des autres passages.

Après quelques kilomètres nous nous arrêtons pour boire un verre… le seveur nous fait goûter une création culinaire ( du lait bouilli avec du sucre et de la cannelle, ça donne une pâte étrange, c’est pas mauvais)… On lui demande si après Nueva Octopeteque, ça monte beaucoup ou pas ( on ne demande plus pour savoir, mais pour converser avec les gens et surtout pour savoir ce qu’il vont répondre (en général un peu tout et n’importe quoi, on en rigole…)  Il nous répond que bien sûr que non, ça monte pas… bin oui arrivé à l’hôtel, on se connecte et on regarde le profil… non pas du tout, on a juste 1200m de dénivelé dans la vue sur 16 km… je sens que demain va être un jour mémorable, passer de 800m à 2000m… pour ceux qui vont lire ce message avant qu’on ne commence notre journée peuvent laisser des messages d’encouragement, nous vous  en serons éternellement reconnaissants… si si…

Bon vous savez déjà de quoi sera fait notre journée de demain… pensez à nous 😉 en tout cas moi je penserai  à vous pour me donner du courage.

 

Delphine

 

Ps de Cédric : Je me réjouis d’être demain

6 Commentaires