browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Costa Rica

Costa Rica

 

Capitale :
San Jose
Langue :
Espagnol
Monnaie :
Colon
Nombre de Km prévu :
525
Nombre de Km réalisé :
638 (19 jours)

Photos

 

costarica.png
20111101105405
20111101155045
20111101155428

Voir toutes les photos du Costa Rica

Trajet


Laisser un commentaire

J + 57 (31/10/11) La Cruz -Liberia 62 Km

C’est un peu une journée banale( pour le début du moins)… on s’est levé, on a déjeuné, on a remonté nos sacoches et on est parti… on a roulé, un peu vite.. . et on est arrivé à Liberia vers 13h… mort de soif. On ne s’est pas arrêté car nous avons rencontré un costaricien en vélo de route… on a discuté, roulé vite et puis il s’est envolé… comme ça sans dire au revoir… bon, tant pis on va aller boire un coca sans lui alors.

Merci au Lonely Planet de nous dégoter des petites adresses sympas et pas chères…  on est dans une petite auberge avec un joli patio…que demander de plus. Ah oui, le pauvre Cédric sue des grosses gouttes en réparant mon vélo, c’est vrai qu’il fait chaud. De nouveau un pneu crevé, et petits bidouillages sur son vélo … et moi je vais lire un livre trouvé dans la salle commune « les crimes de l’amour du Marquis de Sade »…. dommage que je ne peux pas l’embarquer 😉 j’aurais pas le temps de tout lire…

3 Commentaires

J + 58 (1/11/11) Liberia – Las Canas 47 Km

Aujourd’hui l’envie de rouler n’est pas présente. A midi, il faut choisir, rallonger l’étape de 36 km ou trouver un endroit pour camper. Nous camperons dans un camping, ou nous sommes les seules à bénéficier de la piscine, des 4 douches et des 8 wc.Demain, l’étape devrait etre plus longue, nous devrions nous arrêter à Ezparza et ainsi arrivé à San José vendredi soir.

Laisser un commentaire

J + 59 (2/11/11) Las Canas – Esparza, 85 Km

Ce fût une journée longue, en montagne russe……… on monte un peu, on redescend …. et ainsi de suite… PASSIONNANT…. parmi les camions, les bus … que l’on s’amuse 😉

Nous arrivons enfin à Esparza, où nous allons faire des petites courses et e préparer de bonnes pâtes… miam miam…

Laisser un commentaire

J + 60 (3/11/11) Esparza – Atenas, 37 km

Apres avoir gravis plusieurs cols mythiques français, je pensais pouvoir passer partout…

Aujourd’hui , on savait qu’on allait pouvoir prendre pas mal de point pour le maillot à pois. On ne fut pas déçu. La route s’élève, le Costa Rica nous offre enfin un visage un peu plus bucolique. Mais assez rapidement, la route se transforme en mur, 12%, 14% et même du 17%, avec un tel pourcentage, nous n’avons pas d’autres choix que de pousser nos vélos. Nous voilà revenus, 2  malheureux marcheurs. Inutile de dire, que mon orgueil en a pris un coup. Mais qui veut pédaler loin, ménage ses genoux…

Après 10 km d’ascension, nous rechargeons nos batteries. On nous annonce une 2ème partie d’ascension encore plus difficile. Plus que 17%, inutile de dire que je n’y crois pas. Encore des propos douteux des ses autochtones qui n’ont jamais été plus loin que leurs fonds de jardin. Pour grimper vite, on grimpe vite, sur 1 km on monte de 130 mètres. A ce rythme on pourra vite cracher sur les nuages. A ces bons vieux autochtones, ils disaient donc vrai. Enfin, on ne le saura jamais vraiment. ..

Delphine s’accroche avec persévérance à la roue de Cédric. Un homme dans un pick-up ralentit et se porte à sa hauteur. « Courage » dit-il, le plus dur est devant, mais dans 8 km ce sera le sommet. Mais si vous voulez, on peut mettre les vélos dans la remorque. Je dis « non », Delphine fait

images

 

 

Alors ……… Je dis « OUI ».

Et pour bien finir cette douleureuse journée, nous dornons dans un belle Hotel.

3 Commentaires

J + 61 (4/11/11) Atenas – San José

Pour rentrer le plus facilement dans la capitale, nous décidons de ne pas prendre la Panaméricaine surchargée, mais d’emprunter des routes plus petites.  Mais dans ces cas là,il y a toujours un prix à payer. Les premiers km sont aussi durs que ceux d’hier.Aie, tout cela s’annonce difficile. 8h30, le besoin en sucre se fait sentir, première pause Coca. Un Costaricien  nous conseille de prendre la Panaméricaine qui est bien plus plate, et de plus, plus sûre pour le trafic car bien plus large. Un débat commence. Verdict, nous prendrons la grand route…Effectivement, les pourcentages ne s’affolent plus.  Après plusieurs km parcourus avec nos amis camions, nous quittons la route pour filer le plus droit possible vers chez Anne-Marie. Le début de journée a commencé  dans la douleur, mais se termine dans la douceur d’un lit bien chaud.

3 Commentaires

J + 62 à 68 (5-12/11/11) San José et alentours

Premiers jours à San José en compagnie d’Anne Marie…. courses pour Cédric, et esthéticienne pour moi… faut bien j’ai une sale tête 😉 … petit resto etc.. Dimanche matin, marche dynamique dans l’immense parc de La Sabana où habite Anne-Marie, et cours de KungFu en sa compagnie, sport qu’elle pratique tous les dimanches dans le parc. Pour nous découverte d’un sport où la concentration est essentielle… dur dur. Tous les sports se pratiquent ici, course à pied, aérobic avec un moniteur survolté et ses 200 participants, hockey, foot et ses 20 terrains, basket, volley, roller avec une très belle piste, c’est impressionnant. Il y a du monde partout… Lundi, retour au boulot pour Anne-Marie, retour à la réalité pour nous, nous portons nos vélos à l’entretient … le résultat est surprenant, impeccable… Nous partons deux jours visiter la réserve de Monteverde, haut lieu de l’écologie au Costa Rica… l’endroit en magnifique, à couper le souffle, la fôret tropicale superbe, et notre hotel super avec une belle vue sur le Golfe de Nicoya… mais c’est malgré tout très touristique…mais on s’y sen bien. Retour à San José, où nous attendons notre colis… et profitons d’être avec Anne-Marie… qui s’occupe à merveille de nous… elle nous met en contact avec une amie Colombienne, réserve le coiffeur pour moi, s’occupe de demander à un ami de nous déposer à l’extérieur de San José samedi… On a vraiment du mal à partir et à quitter Anna Maria… C’est le coeur gros que nous quitterons San José samedi matin mais pleins de chouettes souvenirs et belles soirées… merci pour tout ma chère tante…merci mille fois.

Laisser un commentaire

J + 69 (12/11/11) San José – Salitrales, 42 km

Nous quittons San José avec le coeur serré. Difficile de laisser derrière nous, Anne-Marie, après tout ces bons moments passés ensemble. Mais comme elle ne veut pas se mettre au vélo, nous n’avons pas le choix que de la laisser d’hier nous, snif, snif.

Pour l’étape du jour, nous avions qu’une certitude, ça va descendre. San-José est à 1200m et l’océan Pacifique est à… 0 m,me direz-vous. Donc , 80 km, ou on devrait bien plus descendre que monter. Mais le Costa Rica quand il te tient, il te lache plus. (N’est-ca pas Anna-Maria Complice).Celui-çi a décidé de ne pas nous laisser atteindre le Pacifique si facilement. Couché de soleil coloré du Pacifique, désolé nous aurons un jour de retard. 1100m de dénivelées dans les pattes,  nous nous arrêtons à mi-chemin. Nous camperons à l’arrière de restaurant.  Il est 17h, et le karaoké bas son plein, on sait pas à quelle on va dormir… en plus on est samedi… vive le Vrai Costa Rica, une adresse à retenir pour Anne-MarieComplice

Laisser un commentaire

J + 70 (13/11/11) Salitrales-Parritas, 52 km

Ce matin, réveil difficile… on a pas beaucoup dormi, on s’en doutait un peu hier soir mais ce fut pire que prévu… d’abord, musique à fond les ballons avec les murs qui tremblent, puis un très beau concert donné par des virtuoses américains de la guitare et ensuite super karaoké hurlant latino… Le bar où nous avons dormi à d’abord été envahis d’américains… on sait pas d’où ils sont sortis… on était vraiment au milieu de nul part…  ensuite les Costariciens du coin se sont mis au karaoké jusqu’à pas d’heure en hurlant de façon proportionelle à leur taux d’alcoolémie…. dire qu’ils ont commencé à boire à 18h et qu’ils se sont plus ou moins endormis vers minuit vous donne une idée assez précise du volume sonore… que du bonheur …

Nous partons avec l ‘espoir d’être vite sur la côte… parce qu’ici il fait brumeux, il pleut ,fait triste… Et puis un peu de plat que diable… et bin non on a dut attendre les 5 derniers km pour avoir un route digne de ce nom et du plat… on a fait 50km en 6h, ça donne une idée du beau record que nous avons réalisé… Que ça soit en descente ou en montée, nous ne dépassons pas les 12km/h tellement la route est mauvaise, nids de poule, gravillons…boue, nous avons eu la totale… à force de freiner en permanence histoire de survivre à une chute fatale 😉 nous n’avons plus de mains mais des durillons à la place…

Fin, tout ça pour dire que nous avons vécu le Costa Rica sous toutes ses formes ou presque…

Maintenant, bonjour côte pacifique et ses belles plages… on espère en profiter un peu… le temps presse, notre bateau pour la Colombie part le 1er décembre…

Delphine

3 Commentaires

J + 71 (14/11/11) Salitrales-Dominical, 70 km

J’ai bon cherché un prétexte pour râler, mais je n’en trouve pas.Tout le chemin est plat,la route est en bonne état, les paysages sont intéressants , la mécanique tourne parfaitement et nos corps répondent présents. Cela faisant longtemps que nous n’avions pas eu une telle journée. Ce qui est décevant, ce qu’il n’y a pas grand chose à raconter. Si ce n’est que nous dormons le long de l’océan Pacifique, que la température de l’eau est parfaite, que le coucher de soleil est splendide.

Laisser un commentaire

J + 72 (15/11/11) Dominical-Palmar Norte, 67 km

Nous quittons la tranquille plage de Dominical à l’aube, il y a déjà des surfeurs et rêveurs sur la plage à 6h30 du matin, faut dire que la plage est belle… elle invite aux soirées au coin du feu avec une guitare… et tous les clichés qui vont avec 😉

La route n’est pas plate, on monte on descend mais on avance… nous rencontrons pas mal de gens sur notre parcours, un américain qui est parti du Panama et qui se rend à Cancun en vélo… mais pour lui c’est deux jours de surf, un jours de vélo… nous croisons aussi des québécois, très sympas… qui nous recommandent  un chouette resto chinois à notre ville de destination du jour, on note l’adresse… quelques kms plus loin c’est un canadien qui nous fait signe, il nous recommande le même resto… nous invite à passer la nuit chez lui, à Ojochal… village de francophone… Nous déclinons l’invitation, malheureusement, le bateau au Panama ne va pas nous attendre… nous ne prenons pas le risque d’être en retard… Mais ces rencontres nous donnent le sourire, nous encouragent… et la pluie est de la partie une bonne partie de la journée… Nous arrivons à Palmar Norte où allons déguster un bon chinois …. ce fut très bon d’ailleurs 😉 on vous le recommande…

Delphine

Laisser un commentaire

J + 73 (16/11/11) Palmar Norte-Ciudad Neily, 80 km

Notre journée débute de façon routinière et calme, route semblable au autres jours, pas trop de trafic… c’est cool. On s’était souvent demandé, si durant notre périple, on rencontrerais d’autres cyclos francophones.En Amérique du sud, peut-être, mais sûrement pas en Amérique centrale. Et…nous rencontrons pas un voyageur français mais trois. Et eux c’est du costaux ( au sens propre comme au figuré d’ailleurs). Ils  viennent de loin, très loin… ils sont sur leurs vélos depuis 15 mois… chapeau … ils ont prévu trois ans de voyage en tout… en passant par le Maroc,le Sénégal… puis l’Amérique du sud … avec une partie faite en Amazonie.. puis ils vont jusqu’en Alaska pour aller ensuite en Asie … pour plus d’infos sur leur voyage, voir le lien çi-joint…

 

 

Nous rencontrons sur notre chemin un Costaricien qui a dèjà accueilli plusieurs fois des cycliste chez lui, nous papotons un peu en attendant que la pluie se calme un peu… mais la pluie nous poursuivra toute la journée… Nous arrivons donc à Cuidad Neily trempé… pour faire sécher le linge… bin c’est une autre affaire…

Delphine & Cédric

Laisser un commentaire